Avis | Le Centre d'interprétation est ouvert du mercredi au dimanche pour la période estivale. 

Comment trouver la bonne résidence pour aînés?

Nouvelles
Étude sur la présence de l'algue rouge au Grand lac Rond

Mardi 10 décembre 2019

En janvier 2011, il fut observé pour la première fois dans le Grand lac Rond la présence d'algues rouges. Cette algue apparait dans la glace durant l'hiver et la teint en rouge. Il s'agit d'un phénomène rare qui ne s'est présenté que dans une dizaine de lacs au Québec.

 

Le Grand lac Rond est situé sur le territoire de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau. Le lac touche à deux municipalités, à savoir Bouchette et Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau. Du côté des limites naturelles, le bassin versant du Grand lac Rond fait partie de la décharge du lac des Trente et un Milles inclus dans le bassin versant de la rivière Gatineau. Il s'agit d'un lieu de forte villégiature dans lequel un grand nombre d'activités anthropiques, principalement la pêche, y sont pratiquées. Depuis les années 1970, les berges se sont fortement privatisées impliquant directement la construction de nombreuses infrastructures telles que des bâtiments, fosses septiques, quais, chemins d'accès, qui influencent directement la qualité du lac.

En janvier 2011, il fut observé pour la première fois dans le Grand lac Rond la présence d'algues rouges. Cette algue apparait dans la glace durant l'hiver et la teint en rouge. Il s'agit d'un phénomène rare qui ne s'est présenté que dans une dizaine de lacs au Québec. En mars 2012, le phénomène s'est reproduit une nouvelle fois dans le Grand lac Rond. L'apparition de cette algue durant deux hivers consécutifs et sur le même lac s'est révélée unique. Parallèlement, cela suscite certaines inquiétudes et beaucoup de questionnements de la part des acteurs et riverains concernés.

Documents à consulter